Votre taux hypothécaire actuel est-il aussi compétitif que les nouvelles offres sur le marché du financement immobilier ? Vous pouvez économiser des centaines, voire des milliers d’euros en faisant le tour. C’est donc une bonne idée de revoir votre taux hypothécaire au moins une fois par an pour vérifier si vous devriez passer à une meilleure offre.

À quelle fréquence devriez-vous revoir votre prêt hypothécaire ?

L’idéal est de surveiller régulièrement les meilleures offres hypothécaires.

De nouveaux arrivent sur le marché tout le temps, et si vous n’êtes pas lié à un accord à taux fixe ou à taux d’actualisation avec des frais de remboursement anticipé, cela pourrait valoir la peine de changer de banque à tout moment.

Vous devriez revoir votre taux hypothécaire :

Lorsque les taux d’intérêt changent, car cela affectera la compétitivité de votre transaction actuelle. Lorsque votre crédit hypothécaire actuel prend fin car votre taux pourrait augmenter. Une fois par an si vous n’êtes pas obligé de faire face à des pénalités de remboursement anticipé pour voir comment votre accord actuel se compare aux nouveaux accords qui sont arrivés sur le marché.

Si vous n’agissez pas lorsque les taux d’intérêt changent ou que votre contrat hypothécaire prend fin, vous raterez des opportunités face à de nombreuses meilleures offres disponibles sur le marché.

Mettre en place un rappel pour revoir votre prêt hypothécaire

Il s’agit de créer un rappel pour revoir le montant ou frais d’hypothèque une fois par an ou avant la fin de votre contrat fixe actuel. Vous pourriez vous épargner des centaines d’euros.

De définir un rappel de journal pour commencer à magasiner au moins trois mois avant que votre offre fixe ou à rabais actuel ne revienne au taux variable standard du prêteur.

Surveiller les frais de ré hypothèque

Bien que vous puissiez souvent réduire vos paiements en procédant à une conversion, il ne faut pas oublier que certain nombre de coûts sont associés en termes de ré amortissement :

Il peut y avoir des frais de remboursement en hausse à payer si vous partez avant l’expiration de la période d’immobilisation initiale de votre prêt ou crédit hypothécaire. Il est peu probable que des frais soient facturés si vous utilisez le taux variable standard de votre banque.

En Suisse, votre nouvelle banque peut vous facturer des frais d’évaluation et des frais juridiques, bien que ceux-ci soient souvent annulés si votre hypothèque est complétée avec succès.

Il y aura probablement des frais de clôture à payer lorsque vous quittez votre banque actuelle. Il faudra en tenir compte pour éviter les hausses de frais.

Il y a aussi généralement des frais de réservation ou d’arrangement à payer sur la nouvelle offre. Vous pouvez opter pour une offre sans frais pour éviter les frais de réservation ou d’arrangement, mais vous pourriez finir par payer un taux d’intérêt plus élevé en conséquence.

Il est donc conseiller de toujours peser le montant total de tout crédit d’hypothèque par rapport aux économies que vous ferez avant de franchir le pas.

Renouvellement d’hypothèque avant terme en Suisse

Le renouvellement avant terme en Suisse est une possibilité qui s’avère intéressant. La première phase est de contacter un expert en gestion hypothécaire. Il évaluera votre situation et discutera avec vous des avantages. À part le taux, il ne faut pas aussi négliger le choix de la meilleure solution de financement pour votre renouvellement.

Plusieurs situations peuvent entraîner la vente du bien immobilier. Si cela se produit, vous pourrez transférer l’hypothèque au nouveau propriétaire. Si l’ancien bien immobilier est vendu et simultanément vous avez acheté un autre, il est aussi possible de transférer l’hypothèque sur le nouvel immobilier.

Téléchargez votre guide